press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/10

Liens harmoniques présente les divers concerts et spectacles de l'Ensemble vocal Arpège, du Chœur HEP, du Chœur de chambre HEP et de l'Ensemble Alternances.

Ces ensembles donnent des concerts en commun ou séparément et sont tous dirigés par le chef de chœur et d'orchestre Julien Laloux qui fait le lien entre eux. Avec le soutien de différentes formations – l'Orchestre de Chambre de Lausanne, le Sinfonietta de Lausanne, Die Freitagsakademie – les programmes présentés sont basés sur l'originalité des œuvres ou sur la manière de les interpréter, notamment sur la recherche de fusion des harmoniques entre voix et instruments.

Les interprètes créent, au fil du temps, un fort lien avec leur public.

Concert_14.04.22_Affiche.jpg
Bach – Passion selon St. Jean 

10 avril 2022 à 17h00 – Musicales de Compesières (GE)

15 avril 2022 à 17h00 – Église St-Martin à Vevey

Chœur de chambre HEP, Ensemble Arabesque

Solistes : Gunhild Alsvik, Mélodie Ruvio,

Olivier Coiffet, Florian Hille, Raphaël Hardmeyer

Direction :  Julien Laloux

Jean Sebastien Bach

Passion selon Saint Jean BWV 245,

pour solistes, chœur et orchestre                              

  • YouTube classique
  • Wix Facebook page
Passion selon St-Jean - Bach - médiation musicale.jpg
Méditations musicales – écoutes guidées

Au cœur de la Passion selon St. Jean de Bach

10 mars 2022 à 18h30 – Av. des Bains 21, Lsne

17 mars 2022 à 18h30 – Av. des Bains 21, Lsne

24 mars 2022 à 18h30 – Av. des Bains 21, Lsne

________________________________________________________

Entrons dans la passion

13 avril 2022 à 18h30 – St. Martin, Vevey

 

Flashmob Bach - Brasserie de Montbenon, Lausanne (2016)

Jean-Sébastien Bach, une passion pour La Passion selon Saint Jean

 

La passion "mise en scène" par Jean-Sébastien Bach : un monument incontournable.

La découverte d'une grande ville conduit immuablement le visiteur devant certains monuments incontournables. En musique, la Saint Jean est un de ces monuments que l'on attend avec impatience. Qu'on la ressente intuitivement ou qu'on la comprenne dans le détail, la construction de cette œuvre est d'une architecture bouleversante.

Avec l'évangéliste Jean, Bach avait le fondement rêvé pour son livret. Mais il lui fallait aussi cette envie de marquer les esprits un an après son arrivée à Leipzig, en 1724, et surtout, toute sa science musicale et théologique pour atteindre cette perfection architecturale à laquelle il tenait tant. À première vue, le plan de l'œuvre est simple: entouré par deux grands chœurs (et un choral), le récit évangélique se déroule, harmonieusement ponctué de chorals. Ces respirations permettent aux (fidèles) auditeurs de s'approprier l'action en l'actualisant grâce aux douze mélodies de chorals connues. Huit airs viennent ponctuer le récit. Ces "arrêts sur images" sont de remarquables méditations.

 

Le Chœur de chambre HEP et son chef sont invités par l'Ensemble Arabesque et par les Musicales de Compesières pour donner vie ensemble à ce témoignage musical et spirituel et partager cette dramaturgie avec les auditeurs.  Julien Laloux