1/11

Liens harmoniques présente les divers concerts et spectacles de l'Ensemble vocal Arpège, du Chœur HEP, du Chœur de chambre HEP et de l'Ensemble Alternances.

Ces ensembles donnent des concerts en commun ou séparément et sont tous dirigés par le chef de chœur et d'orchestre Julien Laloux qui fait le lien entre eux. Avec le soutien de différentes formations – l'Orchestre de Chambre de Lausanne, le Sinfonietta de Lausanne, Die Freitagsakademie – les programmes présentés sont basés sur l'originalité des œuvres ou sur la manière de les interpréter, notamment sur la recherche de fusion des harmoniques entre voix et instruments.

Les interprètes créent, au fil du temps, un fort lien avec leur public.

Cantates de l'Avent de Bach

Dimanche 24 novembre 2013 à 17h00

Temple de Lutry - Concerts Bach

&

Dimanche 1er décembre 2014 à 16h00

Abbatiale de Romainmôtier - Concerts de Romainmòtier

 

Chœur de chambre HEP

Die Freitagsakademie

Direction : Julien Laloux

Solistes : Sabina Fulgosi, Véronique Rossier,

Jakob Pilgram, Marcus Niedermeyr

Please reload

Jean-Sébastien Bach

Nun komm der Heiden Heiland BWV 61 et 62

Schwingt freudig euch empor BWV 36

  • YouTube classique
  • Wix Facebook page

Une re-naissance

 

Placées à un moment charnière, le début de l'année liturgique, ces cantates de l'Avent de Jean-Sébastien Bach en revêtent les couleurs particulières, les couleurs de l'attente et de l'espoir.

 

L'élan porté par cet état d'espérance guide les interprètes et les auditeurs dans la compréhension de ces œuvres. Car, il s'agit bien de saisir le sens – en latin cum prehendere, saisir avec la pensée. Et Bach nous y invite  en faisant jaillir à nos oreilles un figuralisme baroque riche qui traduit les multiples facettes de l'attente en ce premier dimanche de l'Avent.

 

Les cantates Nun komm der Heiden Heiland I et II et Schwingt freudig euch empor sont tour à tour solennelles, intérieures ou joyeuses dans une alternance de chœurs, récitatifs, airs et chorals. La première phrase de Nun komm, "Viens donc, Sauveur des gentils…" résonne comme un véritable appel que nous adressent le texte et la musique. Bach convoque cette force concertée pour l'insuffler autant de fois que nécessaire dans tous les registres de sa musique. Ces répétitions et variations sur le même thème  relient public et interprètes à une sphère plus intime d'eux-mêmes qui s'ouvre sans artifices, dans une sorte de quotidienneté, sur la vie intérieure. Cette recherche d'une certaine simplicité universelle rassemble quatre solistes, Die Freitagsakademie et le Chœur HEP et l’Ensemble vocal HEPtaèdre, dirigés par Julien Laloux, pour offrir au public une écoute intemporelle. Julien Laloux