1/11

Liens harmoniques présente les divers concerts et spectacles de l'Ensemble vocal Arpège, du Chœur HEP, du Chœur de chambre HEP et de l'Ensemble Alternances.

Ces ensembles donnent des concerts en commun ou séparément et sont tous dirigés par le chef de chœur et d'orchestre Julien Laloux qui fait le lien entre eux. Avec le soutien de différentes formations – l'Orchestre de Chambre de Lausanne, le Sinfonietta de Lausanne, Die Freitagsakademie – les programmes présentés sont basés sur l'originalité des œuvres ou sur la manière de les interpréter, notamment sur la recherche de fusion des harmoniques entre voix et instruments.

Les interprètes créent, au fil du temps, un fort lien avec leur public.

J. S. Bach - Oratorio de Noël (cantates I, V et VI)

Dimanche 8 décembre 2019 à 17h00 

Temple de Morges - CCRM

Chœur de chambre HEP

Die Freitagsakademie

Direction : Julien Laloux

Solistes : Annie Dufresne, Eva Zaïcik

Jakob Pilgram, Hugo Oliveira

Please reload

Jean sébastien Bach

Oratorio de Noël BWV 248 - Cantates 1, 5 et 6

  • YouTube classique
  • Wix Facebook page

 

Flashmob Bach - Grand marché d'automne, Morges

Médias :

Un chef-d'œuvre de Bach pour les 60 ans

Régulièrement invités dans le cadre des Concerts de Morges, les interprètes souhaitent fêter dignement l'anniversaire de ces saisons martiennes dédiées au Cantor de Leipzig. Ces trois cantates de l'Oratorio de Noël de Bach sont donc particulièrement adaptées à l'évènement.

Ce chef-d'œuvre de 1734 forme une grande arche en six parties – six cantates – allant de la naissance de Jésus à l'adoration des mages au travers de récits évangéliques et de commentaires. Dès la première cantate, festive à souhait, Bach plante le décor de son œuvre magistrale. L'œuvre se termine par deux cantates dans lesquelles Bach déploie son art sur deux nouvelles thématiques, la félonie et la méchanceté d'Hérode, qui donnent lieu à de riches développements harmoniques et contrapuntiques. Font face à ces tensions, qui sont autant de "fausses routes", la sagesse et la grandeur des mages… Leurs gestes extérieurs, symbolisés par le voyage qu'ils accomplissent et les cadeaux qu'ils apportent, mènent à une méditation sur la richesse intérieure de chacun.

Dix ans après ses autres grandes œuvres et quinze ans avant l'achèvement de la Messe en si, Bach parvient à une synthèse et à une justesse d'expression peut-être inégalées. Chœurs, chorals, airs et récitatifs, ainsi qu’instruments et tonalités choisis, tout concourt à ce que cette histoire intemporelle nous touche comme une fulgurance. C’est donc la promesse d'un grand moment musical et spirituel qui vous attend à Morges.

Julien Laloux