1/11

Liens harmoniques présente les divers concerts et spectacles de l'Ensemble vocal Arpège, du Chœur HEP, du Chœur de chambre HEP et de l'Ensemble Alternances.

Ces ensembles donnent des concerts en commun ou séparément et sont tous dirigés par le chef de chœur et d'orchestre Julien Laloux qui fait le lien entre eux. Avec le soutien de différentes formations – l'Orchestre de Chambre de Lausanne, le Sinfonietta de Lausanne, Die Freitagsakademie – les programmes présentés sont basés sur l'originalité des œuvres ou sur la manière de les interpréter, notamment sur la recherche de fusion des harmoniques entre voix et instruments.

Les interprètes créent, au fil du temps, un fort lien avec leur public.

Vivaldi e la Madonna

Dimanche 1er septembre 2019 à 17h00 

Église des Jésuites, Porrentruy

Dans le cadre de Tribunes Baroques

Ensemble Alternances

Solistes : Carlyn Monnin, Camille Chappuis, Marielou Jacquard

Violon solo : Hernán Linares

Orgue : Aurélien Delage

Direction : Julien Laloux

Please reload

Antonio Vivaldi

Magnificat en sol mineur, RV 610

Madrigalesco, concerto en ré mineur, RV 129 

Salve Regina en sol mineur, RV 618

Laetatus sum, ps. pour les vêpres, RV 607

Concerto en ré, RV 541

Ostro picta, motet, RV 642

Gloria en ré majeur, RV 589

  • YouTube classique
  • Wix Facebook page

Vivaldi et la Madonna

 

La Vierge occupa une place importante dans la vie spirituelle et musicale de Vivaldi. 

Invité par Tribunes Baroques, l'Ensemble Alternances est heureux de faire entendre ce florilège d'œuvres mariales qui ouvre une fenêtre sur le génie de Vivaldi, notamment sur son activité musicale à la Pietà.

Rapidement connu sous le nom du Prêtre roux(Prete rosso), le jeune homme est engagé à la Pietà, l'un des quatre hospices de la ville qui recueille les enfants abandonnés. Situé près du domicile des Vivaldi, cet hospice accueillera le compositeur comme maestro di violino, puis comme maestro di concerti. La Pietà s'était fait un point d'honneur à former vocalement et musicalement les jeunes filles les plus douées. La qualité de leurs interprétations commençait à attirer un nombre croissant de nobles mélomanes – et mécènes ! – de l'Europe entière. Les jeunes filles que Vivaldi formait étaient invitées à rester jouer (de plusieurs instruments) et chanter durant plusieurs décennies atteignant ainsi un niveau enthousiasmant pour le jeune compositeur.

Alternant pièce pour orgue, concertos et motets baroques, le programme de ce concert est conçu comme un vaste chant de louange à Vierge pour solistes, chœur de femmes, ensemble instrumental et orgue. Julien Laloux